Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:51

                                Nos voyages dorment
                                Ils dorment violemment
                                Les uns contre les autres
                                Aucun rêve ne projette
                                Aucun ombre
                                C'est un sommeil furieux
                                Et ramassé
                                Et muet.
                                 
                                Nous sommes minuscules
                                Loin au-dessus d'eux
                                Leurs tempètes nous ont oublié
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 01:57

                                Je les aurais suivis peut-être
                                De l'autre côté du pont
                                Leur halo d'air plus clair
                                M'a traversé
                                Me touche encore
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 08:50

                                Elle est retrouvée, la beauté
                                Calme posée nue, épurée
                                L'avenir en angle ouvert
                                La route est libre et j'ai jeté mes chaussures
                                Où je vais, la toucher
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 02:08

 

                                Ici vous savez
                                Il n'y a que des premiers mots
                                Il y a des silences brisés
                                Des distances à déchirer
                                Ici vous savez on ne balaie qu'une fois
                                La poussière
                                Et puis
                                On l'oublie
                                
                                
                                
                                 

 

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 10:02

                                Perché sur une vague
                                De taille moyenne
                                Je défie les flots
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 13:11

                                Si je veux je solidaire
                                J'ensemble la nouvelle de notre
                                Ensemencement
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 03:18

                                Le plus léger des souvenirs
                                S'allume un soir
                                 
                                On dirait que j'y entre
                                Le dos d'abord
                                Allongé
                                Plus ou moins
                                Désempesé
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:24

                                Remplis-toi du vide
                                Recule et dors
                                Ce que tu fleuris
                                N'a plus besoin

Repost 0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:57

                                Contre les vagues survoltées
                                Le claquement des vitres
                                
                                Le phare timide
                                Sur le front de scène
                                Soudain donne
                                Atteint les cœurs vides
                                Qui attendaient
                                
                                
                                
                                 

Repost 0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 11:29

                                Les neiges fondantes
                                Les falaises de glace
                                Qui servaient de refuge
                                Perdues à jamais
                                À jamais inutiles
                                
                                
                                
                                 

Repost 0

Email

  • : être
  • être
  • : Le verbe sensible... Un texte par jour.
  • Contact

Le verbe sensible...
Un texte par jour.

Droits d'auteur enregistrés auprès de CopyrightDepot.com sous le numéro 50324-1

Archives